Illustration & Article,  Livre

East Village Blues

East Village Blues : Nostalgie heureuse.

Bonjour ami(es) lecteur(-ices),

Il ne faut JAMAIS coller d’Ă©tiquette sur personne ! Et je crois que Chantal Thomas en est la preuve la plus probante.

Petit point de prĂ©cision avant toute chose : quand j’écris Chantal Thomas je parle de l’auteure française, spĂ©cialiste du XVIIIĂšme siĂšcle, rĂ©compensĂ©e par le Prix FĂ©mina en 2002 pour son roman Les Adieux Ă  la Reine et non de Chantal Thomass la crĂ©atrice de mode et fondatrice de la marque de lingerie Ă©ponyme ! Notons que son nom comporte 2 ’s’ et fermons la parenthĂšse. 

J’imaginais cette auteure dans de jolis salons de thĂ© parisiens, dĂ©gustant des pĂątisseries raffinĂ©es tout en discutant au sujet de Marie Antoinette ou de Casanova! 

Quelle surprise en dĂ©couvrant dans son livre East Village Blues une femme baroudeuse, qui frĂ©quente le Bonnie and Clyde un bar lesbien de Manhattan en 1976!!! Et squatte chez Cynthia, l’amie d’une amie
!!!! Je m’étais fait un faux portrait de celle, qui, fraĂźchement diplĂŽmĂ©e, dĂ©cide de dĂ©couvrir New York.

Dans ce livre, elle part en 2017 en pĂšlerinage sur les traces de sa jeunesse new yorkaise.

Mais avant d’aller plus loin, place au rĂ©sumĂ©.

L'East Village sur les traces de Warhol, Cohen et Dylan...

Résumé.

Au milieu des annĂ©es 1970, Chantal Thomas, qui vient juste de soutenir sa thĂšse, dĂ©cide de partir. Loin. À New York, alors citĂ© de tous les dangers. Elle s’installe chez une amie d’amie. Le dĂ©sir circule, les fĂȘtes s’enchaĂźnent. Un puissant souffle d’aventure anime la ville.

Aujourd’hui, amenĂ©e Ă  sĂ©journer dans l’East Village pour un Ă©tĂ©, elle retrouve un quartier totalement changĂ©. Seules quelques traces demeurent de la marginalitĂ© d’autrefois, des graffitis sur les rares immeubles non encore « rĂ©habilitĂ©s » et dont Allen S. Weiss, partenaire de ce livre, va extraire des images photographiques qui rappellent un temps rĂ©volu. Car l’East Village Ă©tait un lieu d’immigration et de bohĂšme pauvre, inventive, oĂč tout le monde se rĂȘvait poĂšte, oĂč se rencontraient Allen Ginsberg, William Burroughs, et les fantĂŽmes bien vivants d’Andy Warhol et du Velvet Underground.

Au fil des pages, sur un mode Ă  la fois prĂ©cis et romanesque, Chantal Thomas Ă©voque St. Mark’s Church, les bars, les peurs, les amours, dans un flottement des genres qu’elle restitue Ă  plaisir.

Par les temps qui courent, ce livre est une merveilleuse Ă©vasion, et le rappel d’une chose : la libertĂ© est possible, elle est mĂȘme un excellent principe de vie


East Village Blues
Arthur en Warhol dans son loft admirant sa derniÚre sérigraphie...Vous avez bien reconnu Ella, n'est ce pas?

Le New York mythique des années 70.

Avec finesse, exactitude dans un style harmonieux et envoĂ»tant, Chantal Thomas dĂ©crit le New York đŸ—œ mythique des annĂ©es 70 quand l’East Village Ă©tait un quartier peuplĂ© de bars undergrounds frĂ©quentĂ©s par la fameuse Beat GĂ©nĂ©ration (mouvement littĂ©raire composĂ© de Jack Kerouac, William S. Burroughs, Allen Ginsberg) et oĂč le Chelsea Hotel abritait Arthur Miller, Patti Smith, Leonard Cohen, Bob Dylan et Tennessee Williams entre autres. Aujourd’hui ce quartier populaire et artistique est devenu « hype » envahi de boutiques roses bonbon et de bars Healthy Juice.

L’ñme de Warhol et de son Velvet underground raisonne au loin. Le quartier ayant subi l’inflation immobiliĂšre, peu Ă  peu ceux qui y vivaient depuis des dĂ©cennies se sont vus « chasser » par leurs propriĂ©taires avides de se remplir les poches.

Hormis quelques flashbacks savoureux, on apprend que c’est grĂące Ă  cette « escapade » 🚕 dans la Big Apple, que Chantal Thomas s’est sentie autorisĂ©e d’assumer pleinement son statut d’écrivain, affirmant sa libertĂ© d’écrire ce qui Ă©tait loin d’ĂȘtre le cas en France, oĂč seule une Ă©lite ayant fait ses preuves pouvait y prĂ©tendre! 

Mais Ă  New York c’était tout le contraire. On s’auto-proclamait poĂšte, on rĂ©citait quelques vers , et tout le monde applaudissait, on Ă©tait reconnu en tant que tel.

Chantal Thomas s’émancipe et de « party en party » improvisĂ©e, elle frĂ©quente les plus grands artistes qui ont crĂ©er la lĂ©gende ce ces glorieuses annĂ©es.

« Et c’est parce qu’il y a (…), ce tremblement en bord de larmes qu’il peut y avoir fĂȘte. Sans cela, il n’y aurait que des matins normaux… » 

Petites notes perso.

Ce livre trÚs original est rempli de photos, et de paroles de Leonard Cohen, Bob Dylan ou Lou Reed, illustrant parfaitement la frénésie et la folle liberté de « la ville qui ne dort jamais ».

En faisant l’analogie entre le sulfureux East Village des annĂ©es 70 et celui trĂšs Ă©dulcorĂ© de 2017, l’auteur ne succombe pas Ă  la mĂ©lancolie mais s’abandonne Ă  une nostalgie heureuse.

Petite pĂ©pite pour tous ceux et celles qui aiment Manhattan, les mouvements artistiques prĂ©curseurs, la poĂ©sie, et la vraie LibertĂ© « d’Être » de ces annĂ©es.

Quant à ceux qui ne connaissent pas encore ou mal ce quartier de New York, voilà avec ce livre, une façon sympathique de vous y plonger.

Bonne lecture et n’oubliez pas d’adopter « la cool attitude » de l’époque !

                      Si ce post vous a plu n’hĂ©sitez pas Ă  me laisser un commentaire! 😄

  Ci-dessous la rĂ©fĂ©rence du  livre. 😉

 

Titre : East Village Blues

Auteur : Chantal Thomas

Edition : Points; Illustrated édition 

Nbs de pages : 168

ISBN : 978-2757878583

Ça vous dit de suivre les aventures 

d’Ella ou la Magie des livres 

sur instagram? 

Ella ou la magie des livres.

12 commentaires

  • Fatou

    Je suis rentrĂ©e dans le site pour lire ton post đŸ€Ș ça m aurait manquĂ© de le rater!🙀
    J ai trop aimĂ© ton Warhol avec les cheveux en petards đŸ‘đŸ» Bon week-end Ă  toi

    • Sabine

      Merci beaucoup Fatou pour ton commentaire 😉
      Je avoue ĂȘtre assez fiĂšre de mon Warhol â˜ș
      Bonne journĂ©e 🌾🌾

  • Marie-Edith

    Mon fils veut lire New York Blues! C’est grĂące Ă  l’illustration mais Ă  10 ans je ne crois pas qu’il comprendra l’essence du livre!
    Mais je suis impressionnée que votre blog lui donne envie de lire un livre comme çà!
    BRAVO!
    signée une maman ravie.

    • Sabine

      Merci beaucoup Marie-Edith! đŸ™đŸ»đŸ™đŸ»đŸ’–đŸ’–
      Votre commentaire me touche beaucoup !
      Donner l envie de lire grĂące Ă  les illustrations est merveilleux pour moi â˜șâ˜ș
      Votre fils pourra toujours piocher dans les anciens posts qui lui seront certainement plus abordables 😉 En attendant de se jeter dans la Big Apple 🍎
      Bonne journée

  • Lola

    J’ai dĂ©jĂ  lu ce livre! Mais je ne pensais pas qu’Ella puisse un jour explorer le NY de Chantal Thomas!
    Cette nouveauté est géniale!!!!
    Et l’illustration tellement new yorkaise…..❀❀❀❀

    • Sabine

      Merci Lola! â˜ș
      Tu sais Ella est surprenante 😂😂
      Elle n a pas fini de nous Ă©tonner 😉 A suivre


  • Axel

    Waou! On rentre dans un univers trĂšs different de d’habitude!!!
    Le New York de Cohen et Warhol est loin de Jefferson lol
    J’ai ADORE l’illustration ! Andy Warhol est trop mignooooooonnnnn !!!
    Tu as rĂ©ussi Ă  faire d’un sujet « adulte » une illustration avec Ella ! BRAVO !!!!
    Vivement les prochains post!

    • Sabine

      Merci cher Axel! đŸ™đŸ»â˜șïžđŸŒž
      Ella a plus d’un tour dans son sac! Et elle sait s’adapter Ă  toutes mes idĂ©es mĂȘme les plus farfelues 😂😂

%d blogueurs aiment cette page :